© 2023 par SUR LA ROUTE. Créé avec Wix.com

  • b-facebook
  • Twitter Round

Pour une vraie concertation sur la future sectorisation des collégiens de Chevilly-Larue !

02/07/2019

Quelle n'a pas été ma surprise, lundi 1er juillet, d'assister à une réunion d'information organisée par les services du Département devant une salle quasiment vide. Le sujet, pourtant, était d'importance : il s'agissait de présenter la future sectorisation des collégiens de Chevilly-Larue. Or, j'apprenais à cette occasion que les parents d'élèves n'avait pas été concertés !

 

Aussi, mon binôme Patricia Korchef-Lambert et moi-même demandons un vrai débat public sur la future sectorisation des collégiens de Chevilly-Larue.

 

À la surprise générale et sans aucune concertation préalable avec les parents, dans une salle quasiment vide, il a donc été annoncé le 1er juillet dernier le souhait de créer un secteur multi-collèges. En septembre 2020, 40 à 60 nouveaux collégiens seront répartis entre 3 collèges et ont une probabilité sur trois d’intégrer un collège de Vitry-sur-Seine. L’information n’a pas été suffisante et il est nécessaire d’organiser une concertation avec l’ensemble des parents.

 

À la rentrée 2020, les collégiens d’un tiers de la commune seront répartis entre les collèges chevillais Jean Moulin et Liberté et le collège de Vitry-sur-Seine, Aldophe Chérioux, contrairement à l’organisation classique de la carte scolaire rattachant chaque enfant à un collège. C’est une nouveauté dans le Val-de-Marne de créer un secteur multi-collèges à une telle échelle et c’est la fin définitive du principe de collèges communaux, empêchant aux enfants de participer à des projets de villes et mettant en danger l’homogénéité des établissements scolaires. Les expérimentations parisiennes des secteurs multi-collèges ont d’ailleurs un bilan mitigé.

 

Patricia Korchef-Lambert et moi-même comprenons la problématique d’une augmentation importante de la démographie à Chevilly-Larue entrainant, à brève échéance, une incapacité pour les collèges chevillais de scolariser les enfants mais nous regrettons le manque d’anticipation. En effet, le collège Liberté a été totalement refait et inauguré, en octobre 2016, sans prendre suffisamment en compte l’augmentation des capacités d’accueil. Des travaux auraient pu être envisagés pour augmenter aussi la capacité du collège Jean Moulin. Enfin, les projets de nouvelles constructions, au sud de la commune, auraient dû entrainer une réflexion pour l’ouverture d’un nouveau collège. D’autres solutions auraient également pu être envisagées.

 

Cependant, le projet du secteur multi-collèges n’est déjà plus un choix mais une décision actée et soumise, dès le 25 juin, au Conseil Départemental de l’Education Nationale (CDEN). Plutôt que d’informer les parents par une réunion publique en juin et d’ouvrir un vrai débat avec la population, il a été choisi de se contenter d’une réunion d’information début juillet, à 18h30, dans le collège de Vitry-sur-Seine, avec les parents de CM1 de trois écoles. Plutôt que d’avoir un vrai échange, les instances du Département ont préféré opter pour une simple information en catimini.

 

Nous demandons donc une nouvelle réunion à Chevilly-Larue en septembre avec les parents des écoles en mettant sur la table plusieurs choix afin que les parents puissent décider en toute connaissance de cause.

 

 

 

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

POSTS RÉCENTS :

I'm busy working on my blog posts. Watch this space!

Please reload

PAR TAGS :
Please reload